Copywriter humaniste et persuasif, pour Francisco Teixeira l’Art de la vente est un processus vertueux, éthique et généreux

Tester-mesurer-apprendre pour s’améliorer au fil du temps, itinéraire d’un entrepreneur pugnace et engagé

« La vente, c’est un transfert de confiance » une conviction portée avec engagement par Francisco Teixeira, un copywriter qui place l’humain au centre de son business.
Vous avez dit Copywriting, mais de quoi s’agit-il exactement ? En quoi consiste précisément cette fameuse technique rédactionnelle pourtant indispensable à la réussite de beaucoup d’actions commerciales et marketing ? La rédaction publicitaire, ou la rédaction persuasive c’est le terrain de jeux favoris de Francisco, un copywriter pas tout à fait comme les autres !

Sa singularité ? L’art du détail, de chaque détail et dans la générosité s’il vous plaît !
Créer une page de vente convaincante, précisément ciblée et qui transforme c’est son affaire. Accompagner avec audace et dévouement ses clients à chaque étape de leur projet pour mieux les rassurer, les éclairer et leur apporter des solutions personnalisées qui font vendre c’est son leitmotiv ! Mais au-delà d’une curiosité vertueuse, d’une honnêteté sans faille et d’une aptitude à s’immerger en profondeur dans le contexte, la réalité et la problématique de chaque mission, Francisco a cette qualité irrésistible, qui aimante les plus sceptiques. Il aime les gens ! Car il faut aimer sincèrement et de façon inconditionnelle l’humain pour être en capacité de comprendre réellement sa demande. Pour s’implanter avec finesse dans son Mindset afin de se saisir de ses forces, doutes, croyances, pour ensuite concevoir la solution rédactionnelle la plus alignée, la plus puissante et qui convertit.

Le copywriting de Francisco Teixeira agit avec subtilité et fait mouche immanquablement, ses clients en témoignent. Il capte l’essentiel, se fait persuasif et respecte l’humain, ses clients tout autant que leurs audiences et leurs cibles visées. Richesse dans les conseils, processus huilés, étapes maîtrisées, partages stimulants et inspirants, la méthode de Francisco est authentique et résolument humaniste.  Elle percute de générosité et d’efficacité. Vendre oui, mais uniquement par une stratégie finement déroulée qui se construit pas-à-pas la réussite de ses clients, tout en respectant leurs valeurs, leur confiance et leur singularité. Bienvenue dans un univers atypique où le marketing se fait plus vertueux, éthique et incroyablement performant. Un marketing ancré sur la confiance pour des résultats exponentiels. Découvrez l’itinéraire pugnace et volontaire d’un entrepreneur au grand cœur, qui met du cœur à l’ouvrage et touche avec finesse et puissance celui de ses audiences. 

 

L’Art de l’image avant celui des mots, la curiosité et l’envie de plus sont déjà là

Entre photos et retouches, le marketing entre doucement dans la danse

Francisco est un professionnel multiculturel. Né au Portugal, il a grandi en Suisse et vit désormais en France. Sa double nationalité Suisse-Portugaise et son intérêt pour l’Hexagone font partie de son ancrage. C’est entre ces trois cultures que la graine de l’entrepreneuriat germe doucement, mais avec cette fameuse résilience qui montre le cap, plus qu’elle ne brouille la vue. Durant 10 ans, Francisco travaille à la retouche de photos pour le compte d’autres photographes. Déjà son sens du détail, de chaque détail est au centre de son travail, de son énergie. Il observe, peaufine, arrange, trouve les meilleurs compromis, ajuste pour petit à petit tendre vers le meilleur résultat, avec patience et minutie.

Alors qu’il passe ses journées à retoucher des visuels, il écoute des podcast, gourmandise de curiosité et envie d’apprendre. Le marketing fait partie des sujets qui retiennent son attention, qui captent son esprit et le stimulent. Les potentialités qu’il offre, les techniques innovantes qu’il propose, tout cela nourrit son appétence d’entreprendre.
« J’ai toujours eu envie de monter un business qui pourrait changer le monde ou l’améliorer ».

Un jour il se lance et crée avec un ami une startup en parallèle de son emploi (site e.commerce de troc en ligne). Le succès n’est pas au rendez-vous, ils ne sont pas assez pointus en marketing. Alors même que Francisco s’interroge sur la pérennité de son métier de photographe, son goût pour le marketing se renforce, avec déjà cette certitude qu’il peut être la voie de la performance, de la transformation et de sa réussite.

Apprendre, comprendre et être créateur de sa vie, les premières années de salarié

En 2012 Francisco saute le pas et commence une formation d’un an au sein d’une école de marketing. Les cours, il les suit le week-end, le soir en parallèle de son emploi. Il valide son diplôme alors qu’il est le seul à n’avoir encore jamais travaillé dans ce secteur. Licencié de son job et fraîchement certifié, Francisco cherche à mettre en pratique ses acquis. Alors qu’il recherche un stage à Genève où il réside, c’est finalement à Paris qu’il expérimente concrètement ce qu’il vient d’apprendre. Une première collaboration assez courte, il s’ennuie, trop de marketing global, pas assez de marketing digital.

Au terme d’une seconde expérience de 6 mois au sein d’une agence de communication parisienne dans laquelle il s’occupe de référencement, de rédaction parfois, Francisco rentre en Suisse. Difficile de trouver un emploi pérenne, compliqué de se plier aux directives de la hiérarchie, il retourne vivre chez ses parents avec l’envie d’autre chose, autrement. S’en suit un autre emploi dans une entreprise de marketing Suisse. Sa mission consiste à prendre en charge leur communication digitale (site internet, réseaux sociaux…). 

À la clé encore un licenciement. Retoucher les photos c’est facile pour Francisco, écrire des articles est un exercice plus compliqué. Il se rend à l’évidence, il n’arrive pas à organiser sa rédaction, le salariat ne fonctionne pas. Sans revenus, sans emploi, il lui faut réagir, comprendre, se prendre en main et transformer sa réalité.

L’entrepreneuriat une nouvelle voie potentielle, le changement de cap se profile

Francisco tombe un jour sur l’annonce d’un emploi de retoucheur photos. Un emploi qu’il connaît bien, pour lequel il a déjà une forte expertise, il obtient le job facilement et y reste 2 ans. Toujours féru de podcasts marketing, il découvre en 2017 « Nomade Digital », c’est la révélation ! 

Deux entrepreneurs partagent leurs expériences professionnelles, leurs réalités. L’un vit en Asie, les deux ont un emploi « itinérant ». Leurs business respectifs sur internet leur offrent l’opportunité de travailler où ils le souhaitent, au rythme qui leur convient le mieux. Ils sont libres, Francisco est séduit et tente l’expérience en réalisant lui-même un podcast en portugais (l’envie de développer une activité sur sa terre natale le stimule). 

Alors que le futur copywriter se teste sur de nouveaux terrains d’expressions, l’évidence est là, nichée au creux de ses tripes. Travailler pour un patron, il n’est pas fait pour ça. Devenir indépendant, une envie ancrée depuis 2012 au moment où le marketing entre dans sa vie. Après avoir sollicité une organisation en télétravail afin de rejoindre sa compagne à Paris, et de s’occuper en parallèle de son emploi, de ses propres missions (podcasts, site e.commerce), Francisco est licencié. Encore. Signe peut-être qu’il est temps d’autre chose…

 

Se former, évoluer, rencontrer, échanger, oser, se lancer, l’entrepreneuriat une danse à 6 temps !

2018-2019 entre pugnacité et détermination, le changement s’invite dans la chorégraphie, copywriter te voilà !

Francisco achète la formation « Nomade Marketing », rejoint des groupes d’entrepreneurs, participent à des Masters Minds. Il se challenge, expérimenté. Il s’installe à Paris et continue à développer son projet au Portugal, mais force est de constater que cela ne fonctionne pas. Il tente de partager ses acquis, propose même des formations, mais ressent au fond de lui qu’une pièce manque encore au puzzle de sa réussite. À celui de son épanouissement professionnel.
Finalement Francisco accepte cette réalité brutale, mais qui lui ouvre les yeux et de nouvelles opportunités. Il doit développer son Mindset, croire davantage en lui, en sa valeur, en ses aptitudes qui sont là et ne demandent qu’à se révéler, il le ressent avec conviction. 

La psychologie humaine, le pouvoir de l’esprit, la puissance de la légitimité, il le sait, les clés sont bien là ! La décision tombe comme un couperet ! Francisco arrête tout et décide de devenir copywriter.
Déjà formé à cette expertise rédactionnelle, pour renforcer ses connaissances et son engagement, il se fait accompagner par un coach, lui-même copywriter. « J’ai mis en place un plan pour me former pendant 6 mois entre août à décembre 2019 ». 

2019-2020 une montée en puissance qui ne doit rien au hasard

La singularité du copywriter séduit et fédère

Fin 2019, Francisco participe à un événement organisé par la Greatness Académy dans le cadre du premier niveau d’un cursus de formation qu’il vient de commencer. Il fait de nouvelles rencontres et déniche ses premiers clients. Son coach est toujours là en background, mais déjà l’élève commence à révéler sa singularité, il gagne en confiance et avance. Ses premières collaborations œuvrent dans le secteur du développement personnel.

Francisco travaille leurs pages de ventes, cisèle un copywriting spécifique précisément adapté aux formations qu’ils proposent. Pas d’improvisation dans la méthodologie déployée par Francisco. Pour performer il s’intéresse en profondeur à ses clients, à leur personnalité, leurs expertises, leurs écosystèmes, à tout ce qui gravite autour de leurs univers. 

Déjà l’approche atypique d’un copywriting authentique et humain prend naissance dans les premières collaborations menées par l’entrepreneur audacieux qu’il devient.

En parallèle de ses missions, Francisco travaille sans relâche sa progression. Il s’exerce chaque jour pour monter en puissance. Il construit son réseau et rédige au moins un email par jour. Les petites missions se multiplient durant le printemps 2020. Le copywriter commence à centraliser de plus en plus de business, sa notoriété grandit, soutenue par les résultats et l’approche généreuse du copywriting atypique qui est le sien.

Une montée en puissance qui se renforce

Durant l’année 2020, Francisco continue à se former. Il participe à des ateliers de développement personnel en même temps qu’il travaille sur ses missions. Il passe le niveau 2, puis le 3. À l’automne, à l’occasion d’un atelier, on lui demande de poser un défi et surtout de le relever. Chaque personne présente se fixe un objectif, le sien parvenir à gagner 10 00 e par mois dans la pratique de son métier de copywriter. Il lui faudra deux mois pour relever le challenge, le but initial n’est pas totalement atteint mais Francisco le sait, il est sur le chemin de son intention. Rien désormais ne peut l’arrêter, le changement a opéré, la puissance créative soutient désormais un Mindset solide, audacieux ! Début 2021 l’intention se fait réalité et Francisco performe avec puissance, pour atteindre un rythme des plus confortables.

« Les raisons de ce développement, le Mindset avant tout ! » de souligner Francisco. « Avant j’acceptais peu de missions, car je doutais. Maintenant je travaille avec beaucoup de clients. Avant je n’investissais pas dans mon activité, maintenant j’ai changé de cap, je m’entoure d’un réseau d’indépendants que je recrute et qui mènent des missions avec moi. Une agence de communication m’accompagne dans la gestion de mes réseaux sociaux. J’ai toujours consacré du budget pour moi, pour me former, maintenant je le fais aussi pour mon activité de copywriter, cela fait toute la différence. J’ai changé de braquet, aimerait à dire un cycliste averti, moi je préfère dire je m’autorise une montée en puissance méritée, fruit de ma pugnacité et de ma singularité. Et ce dans le respect des valeurs humanistes qui sont au centre de mon business ».

2021, Un copywriter référent et épanoui

L’année 2020 a permis à Francisco de rencontrer beaucoup de personnes, d’échanger, de partager, d’évoluer. Le charisme et la détermination de Francisco laisse des traces vertueuses auprès dans les réseaux dans lesquels il évolue. Désormais le copywriter confirmé qu’il est devenu est amené parfois à refuser des collaborations par manque de temps. Car rappelons-le, le copywriting de Francisco n’est pas de ceux qui sont bâclés, vite expédiés. L’entrepreneur consacre du temps à chaque détail. Son copywriting est humain, il s’intéresse véritablement aux gens avec lesquels il collabore. Il mène bon nombre de recherches pour mieux s’approprier la psyché et le contexte de ses clients (marchés, concurrences, produits…).

« Mes clients sont souvent surpris quand je leur dis que je regarde réellement leurs formations jusqu’au bout. J’aime l’idée de maîtriser au mieux leurs produits, de connaître en profondeur mes clients pour ensuite connecter les deux. Beaucoup se souviennent de moi et j’arrive presque désormais à refuser du travail au bout d’un an et demi d’activité. Depuis quelques temps je ne prospecte plus, l’effet réseau opère, on vient à moi et c’est véritablement une joie, gratitude ! ».

Des maisons d’éditions en Suisse, des infopreneurs, des entrepreneurs, la liste des clients de Francisco se fait riche de mixités désormais, tout autant que son appétence à progresser encore et toujours pour tendre vers encore plus, encore mieux, est déterminée …
Il est à parier que la route s’annonce déjà des plus audacieuses et longue pour ce copywriter qui place l’humain au centre de ses priorités !

 

Des valeurs qui placent la relation client au centre des priorités

Le mot collaboration prend tout son sens avec Francisco. Son client, il l’implique et le fait beaucoup participer à chaque étape de son processus de travail. Son objectif, cerner ses objectifs, connaître sur le bout des doigts son business (découvrez le cas client Enzo Honoré).

Sa méthodologie est séquencée en plusieurs étapes. Recherches, présentation des premières intentions rédactionnelles (ébauche de la page vente), réajustement et enrichissement si besoin. Chaque étape est validée, pas d’improvisation ni d’à peu près. 

« Je suis préoccupée par la personne, la comprendre est essentiel afin de savoir comment je peux l’aider et si je peux l’aider de quelle façon ? Travailler chaque détail me permet d’identifier le potentiel qui n’est pas encore exploité. Parfois j’ai même envie de tout prendre en main, de dépasser le copywriting pour proposer aussi du conseil stratégique en marketing ».

 

Les valeurs de Francisco : 

  • Engagement
  • Écoute
  • Honnêteté
  • Audace
  • Générosité
  • Honnêteté

Portait écrit par Amande Epicée

“Ça c’est super bien passé.”

VANNAK TOK, INFOPRENEUR

 

Recevez votre conseil quotidien maintenant.

Recevez chaque jour un email pour découvrir les :
– Des techniques d’écriture persuasives testées et approuvées.
– Découvrez les grands secrets de copywriters légendaires.
– Le tout expliqué de manière simple et pratique.
Comment ça marche
Solutions

Témoignages