Écrivez des emails imparfaits.

Ça vous est arrivé de mettre des semaines pour écrire un email ?

On s’était promis d’envoyer un email tous les 15 jours à notre liste.

Mais le moment venu, on a du mal.

On a l’impression de ne plus savoir écrire.

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi…

Je commence tout juste à m’en sortir.
Je commence à comprendre d’où vient le problème.

 

Le problème s’appelle “Mr. Parfait”.

“Mr. Parfait”, vous savez, c’est type qui nous envoi de emails bien copywrités avec la fréquence d’un coucou Suisse.

Il nous dit que ça lui prends 10 minutes à peine pour les écrire.

Que c’est super facile.

 

Perso ça m’énerve.

Ce type là m’énerve.

Il m’énerve parce qu’à l’entendre ce serait super facile d’écrire des emails intéressants.

A l’entendre ce serait super rapide.

10 minutes à peine, ça parait dingue.

Ben, moi je n’y arrive pas.

Tu ressens peut-être la même chose que moi ?

 

Il nous cache des choses.

Vous avez quoi ? A mon avis, il nous cache des choses.

Il nous cache à quel point il a galéré pour en arriver là.

Il nous cache à quel point c’est long pour être bon en copywriting.

Et ça ce n’est pas très réglo pour ceux qui commencent en copywriting.

 

J’ai une bonne nouvelle.

J’ai pas mal réfléchi sur tout ça.

Et j’en suis arrivé à la conclusion que de ne pas être aussi bon que “Mr. Parfait” était une bonne chose.

Pourquoi ?

Parce que votre audience s’en fout que vous n’écriviez pas aussi vite et bien que lui.

Après tout, si elle s’est inscrite à votre newsletter, c’est qu’elle pense que vous pouvez l’aider à résoudre son problème.

Elle a confiance en vous pour ça.

 

Ne vous prenez pas la tête.

Ne vous prenez pas trop la tête avec le copywriting pour l’instant.

Contentez-vous d’aider votre audience.

Et la prochaine fois que vous écrirez un email à votre liste dites-vous ça : 

– Ce n’est pas aujourd’hui, que je vais écrire l’email parfait.

– Je ne vais pas essayer d’être exceptionnel.

– Je vais juste écrire un email pour aider mon audience.
Rien d’autre.

Et croyez-moi, si vous faites ça souvent, au bout d’un moment, vous deviendrez aussi bon, voir meilleur que “Mr. Parfait” en copywriting – et en plus vous aurez aidé votre audience en lui envoyant des emails d’ici là.

Francisco

 

PS : Vous avez aimé cet email ?

Je suis sur que vous avez un ami qui s’intéresse au copywriting.

Faites-lui une faveur et partagez cet email avec lui en cliquant ici.

Shares
Share This